Contact Téléphone09 86 78 79 02

CAPonLITTER : 9 partenaires européens unis pour prévenir les déchets marins issus des activités touristiques

25 novembre 2019 0
Visuel-capolitter-final.jpg

Les 23 et 24 octobre derniers à Lisbonne (Portugal), a eu lieu la réunion de lancement d’un projet d’envergure européen dans lequel MerTerre est fortement impliquée : L’Interreg CAPonLITTER (comprenez ‘Cap sur les déchets’). Ce projet part d’un constat simple : les déchets résultant des activités de loisir et du tourisme côtier inondent littéralement les littoraux européens, détruisent la biodiversité et menacent les écosystèmes.
Pour trouver une solution globale et concertée à ce défi environnemental majeur, le projet rassemble des pouvoirs publics et des organisations du Portugal, d’Espagne, de France, de Croatie, de Grèce, de Bulgarie et d’Allemagne, territoires dans lesquels le tourisme côtier est une activité économique clé. Vous trouverez ci-dessous le communiqué de Presse de ce projet sur lequel MerTerre compte beaucoup pour enfin prendre des mesures à la hauteur de ce problème.

Les déchets marins sont un défi global qui touchent de nombreux secteurs et constituent un problème sociétal complexe, omniprésent, avec des responsabilités partagées et sans solution simple. Les zones côtières sont les plus visitées par les touristes dans de nombreuses régions en Europe, souvent avec d’importantes variations saisonnières. Le tourisme côtier est aussi le sous-secteur touristique le plus dynamique et le moteur économique clé de la plupart des régions des partenaires du programme CAPonLITTER. Mais il a de fait des implications considérables en terme de production et de gestion des déchets. Le projet implique des gouvernements et des organisations du Portugal, d’Espagne, de France, de Croatie, de Grèce, de Bulgarie et d’Allemagne. Le tourisme côtier est une activité économique clé de ces territoires, qui est fortement affectée par les déchets marins, qui peuvent aussi exercer une pression importante sur les infrastructures locales et générer d’importantes quantités de déchets non traités.

Le projet vise à :

– Améliorer le traitement des déchets sur les zones côtières les plus fortement impactées en améliorant les politiques pouvant réguler et promouvoir un meilleur traitement des déchets. L’idée est de  mettre en place des installations de gestion de déchets adaptées sur les plage et des services associés aux évènements récréatifs ayant lieu sur ces zones côtières.

– Améliorer la gestion des déchets les plus fréquemment trouvés via des politiques spécifiques de gestion d’emballages.

– Engager les parties prenantes, élever les consciences et promouvoir des conduites responsables avec les autorités côtières, les usagers et les entreprises, particulièrement liés au tourisme et au loisir dans les zones de baignade.

Pour atteindre les objectifs du projet, les partenaires vont échanger sur leurs expériences, réfléchir à la meilleure manière de les intégrer dans les politiques locales et régionales et les promouvoir via des instruments spécifiques. Les partenaires utiliseront leurs expertise, expériences, pratiques et connaissances existantes avec les partenaires et territoires où ils opèrent.
Grâce à un processus d’échange d’expérience et d’apprentissage mutuel, ils évalueront les  moyens d’améliorer leurs politiques locales et de promouvoir la mise en œuvre des meilleures pratiques, avec la participation active des parties prenantes. Les échanges d’expériences et d’apprentissages mutuels seront basés sur sept évènements inter-régionaux d’apprentissage organisés par chaque partenaire régional. Ils seront centrés autour de sujets spécifiques sur lesquels les partenaires apporteront leur expérience et perceptions. Ils seront par ailleurs agrémentés de séminaires thématiques menés par des experts invités pour l’occasion.

Ce programme inter-régional aboutira à l’élaboration de sept plans d’actions régionaux. Ils comprendront des recommandations sur des pratiques prometteuses/encourageantes et sur les moyens de les intégrer ou de les soutenir par le bais d’instruments politiques spécifiques tels que des fonds structurels et des lignes de financement associés aux programmes opérationnels.

Parmi les régions partenaires, CAPonLITTER incitera des parties prenantes variées à s’engager en faveur du ‘Zéro Déchet Plastique’ sur les plages et lors des évènements côtiers avec la mise en place de plans de gestion ‘Zéro Déchet’ pour prévenir les déchets marins. Cela implique notamment des améliorations significatives en matière de prévention, de collecte et de recyclage des déchets sur ces sites côtiers.

Le projet CAPonLITTER s’intègre dans l’Axe prioritaire 4 du programme Interreg (environnement et efficacité des ressources) et a une durée de 42 mois (08/2019-01/2023), avec une phase 1 (30 mois – apprentissage interrégional) et une phase 2 (12 mois – Implémentation et Suivi du Plan d’Action).

Partenaires du projet :

FCT NOVA – NOVA Ecole des Sciences et technologies, NOVA Université de Lisbonne (partenaire principal, Portugal)
APA – Agence portugaise à l’Environnement (Portugal)
IRENA – Agence régionale istrienne à l’Energie Ltd. (Croatie)
UBBSLA – Union des autorités bulgares locales de la Mer noire (Bulgarie)
Région de Crète (Grèce)
ZWE – Zéro Déchets Europe (Pays-Bas)
ASSOCIATION MerTerre (France)
UBA – Agence fédérale allemande à l’Environnement (Allemagne)
ECOAQUA – Institut universitaire de Las Palmas de Gran Canari (Espagne)

Site web CAPonLITTER :

www.interregeurope.eu/caponlitter/

Contacts :

caponlitter@campus.fct.unl.pt

FCT-NOVA
Département des Sciences environnementales et de l’ingénieur
Campus de Caparica
2829 – 516 Caparica, Portugal
+351 212 948 397

Mer Terre © 2004-2018 - Agence web : AMBA