Chargement...

Contact Téléphone+33(0)6 64 52 01 57

Accompagner


16 septembre 2013 Accompagner

Les 10 et 11 septembre, une réunion technique a été organisée à la demande de l'Etat dans le cadre de l'application de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin et de la mise en œuvre de la surveillance des déchets sur les plages: aspects logistiques et opérationnels.



31 mai 2010 Accompagner

Dans la mise en oeuvre de la directive Stratégie Marine 2008/56/EC, l’un des aspects principaux de la première phase était le développement des critères, des méthodologies et des normes, qui assureront la cohérence et la comparabilité dans la détermination du Bon Etat Environnemental. Des groupes de travail ont été constitués pour les onze descripteurs GES (MSFDAnnexe I). Voici une présentation d’un résumé du rapport de Groupe de travail 10 pour le Descripteur : Déchets marinTélécharger le Poster de présentation des recommandations en cliquant iciUn objectif primordial sera une diminution mesurable et significative du total de déchets dans l'environnement avant 2020 en utilisant les critères et les méthodologies suivants pour l'évaluation du bon état environnemental.→ La quantité, la source et la composition des déchets échoués et/ou déposé sur des littoraux.→ La quantité et la composition des déchets en surface, en suspension entre deux eaux et accumulé sur les fonds marins. → La quantité et la composition des déchets ingérés par les animaux marins. → La quantité, la distribution et la composition des microparticules (principalement microplastiques). Une première évaluation est nécessaire par tous les Etats membres sur l'état actuel de la recherche dans leur région/sous-région afin de donner une base scientifique et technique pour la surveillance, qui définit les lacunes de la connaissance et les secteurs prioritaires pour la recherche.



4 novembre 2009 Accompagner

Le 11 juin 2008, la proposition de loi relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement prévoit dans l’article 30, alinéa 6, « que toutes les mesures seront mises en oeuvre pour renforcer la lutte contre les pratiques illégales, réduire à la source et prévenir les pollutions maritimes, y compris les macro-déchets et déchets flottants, ainsi que les impacts des activités humaines venant du continent, notamment issus des activités portuaires ». Télécharger la loi Grenelle 1JUIN 2009 - 65 recommandations issus du Comité Opérationnel sur les déchets en Milieux Aquatiques dirigé par Robin des Bois auquel MerTerre a participé. Il est notamment préconisé de « créer pour les opérateurs réalisant un nettoyage quotidien sur le littoral européen un nouveau protocole unique et simplifié de quantification et de qualification des déchets ramassés en eaux douces et sur le littoral en tenant compte des gisements locaux. Confier à un organisme coordinateur qui en aurait les moyens organisationnels et financiers le soin de collecter, de synthétiser, d’interpréter et de diffuser les données fournies par le réseau des collectivités territoriales, des associations d’insertion spécialisées et des autres acteurs de terrain ». Télécharger le Document completLe Livre Bleu des engagements du Grenelle de la Mer en juillet 2009- « Réfléchir à la conversion des journées de ramassage, en journée de sensibilisation et d’explication sur le terrain des mécanismes techniques, océaniques et comportementaux aboutissant à la présence de déchets comme les brosses à dents ou les sachets de bonbons sur les plages et intégrer les observations quantitatives et qualitatives des équipes dans les banques de données sur les macro-déchets ».- « Développer un suivi quantitatif et qualitatif spécifique aux petits déchets comme les granulés de plastique, paillettes, petits fragments de dégradation des emballages sur certains sites d’accumulation littoraux représentatifs en collaboration avec les scientifiques nationaux ou internationaux ou représentants des industries intéressées et en mer ». Télécharger le Livre BleuDirective Cadre « Stratégie pour le milieu marin » du 17 juin 2008 propose d’atteindre ou de maintenir le Bon Etat Ecologique d'ici à 2020. Cette notion est définie à partir d'un jeu très complet de descripteurs dont font partis les macrodéchets. La définition de la qualité du milieu marin s’effectuera donc par un état des lieux à l’aide de chaque descripteur puis le bon Etat Ecologique à atteindre sera déterminé. Ainsi, les pays devront définir des programmes, des plans d’actions afin d’atteindre ce bon état écologique. Concernant les macrodéchets un groupe de travail d’experts européens est en cours de construction des protocoles d’évaluations de la pollution par les macrodéchets sur les différents compartiments du milieu marin. Télécharger la directive



18 mars 2006 Accompagner

La question des macrodéchets échoués se pose aussi sur le littoral de la région aquitaine. Depuis une vingtaine d’années, des échanges ont lieu entre la France et l’Espagne à ce sujet. Un réseau d’observation des quantités et des origines des macrodéchets a existé entre 1985 et 1991 à la demande de la commission Franco-Espagnole. Il a permi de préciser les origines principales des macrodéchets.Depuis un programme régional d'actions contre les macrodéchets est mis en oeuvre au sein de l'Observatoire de la Côte Aquitaine.L'Observatoire de la côte aquitaine et le Programme Régional d'actions contre les macrodéchets



8 décembre 2005 Accompagner

Dans le cadre d'une Charte départementale pour le développement durable de la Manche de 2002 à 2006, un programme pour des plages propres est développé. Un guide technique est édité en 2004 pour aider les gestionnaires. L'étude préalable à ce guide exploite des quantifications menées par des structures locales. Elles apportent les données quantitatives et qualitatives nécessaires à la compréhension des caractéristiques des macrodéchets sur ce littoral comprenant 300 km de plages et 50 km de côtes rocheuses. www.cg50.fr



8 décembre 2005 Accompagner

En 2001, les Conseils Généraux des Alpes-Maritimes, du Var et des Bouches-du-Rhône s’interrogent sur la politique à mettre en œuvre sur cette problématique. Une opération pilote a été engagée en 2001 dans ce dernier département afin de faire un inventaire de cette pollution et de déterminer quelle politique le département doit adopter contre les macrodéchets. C’est la première fois qu’une étude de cette envergure est réalisée sur ce sujet dans la région. Les Départements du Var, des Alpes-Maritimes, la Région et l’Agence de l’Eau - Méditerranée et Corse, ont suivi cette opération avec attention et font partie du comité de pilotage.



8 décembre 2005 Accompagner

Eco-Emballages, Adelphe, Cyclamed et le tri sélectif Eco-Emballages, Adelphe et Cyclamed interviennent à un niveau plus indirect, en fin de chaîne en quelque sorte, en incitant au tri sélectif et à la valorisation des déchets. Ces programmes contiennent un axe de sensibilisation au tri sélectif auprès des habitants des communes qui sont en contrat avec elles. Par exemple, en 1997, Eco-Emballages consacre 2 % de son budget à la sensibilisation.



8 décembre 2005 Accompagner

Le pavillon Bleu d’Europe, écolabel des communes du littoral et des ports de plaisance, a été conçu par la FEEE (Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe). La FEEE est une association qui a été créée en 1981. En 1985, le « Pavillon Bleu » a été attribué en France pour la première fois et est passé à l’échelle européenne en 1987.



8 décembre 2005 Accompagner

« Sos mer propre » puis « SOS planète Eau » « SOS Mer Propre », éduque et sensibilise sous l’effigie de la Fondation Nicolas Hulot, en proposant des outils pédagogiques disponibles toute l’année et en procédant à des campagnes médiatiques au printemps et en été. La Fondation Ushuaïa a été créée en 1990, elle prend le nom de Fondation pour la Nature et l’Homme et est reconnue d’utilité publique en 1995. « SOS Mer Propre » est une campagne nationale de civisme lancée par la fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme en avril 1998. « SOS Mer Propre » devient « SOS Planète Eau » en 2002 et se préoccupe du bassin versant. Cette campagne a le soutien du Pavillon Bleu d’Europe.



8 décembre 2005 Accompagner

« Vacances Propres » « Vacances Propres » (regroupement d’entreprises au sein de l’association «Progrès et Environnement ») propose des poubelles (homogènes sur la France entière) aux communes pour inciter les touristes à jeter dans les poubelles même sur leurs lieux de vacances.


Mer Terre © 2017 - Agence web : AMBA