Contact Téléphone09 86 78 79 02
IMG_3106-1200x800.jpg

31 janvier 2020 Accompagner0

Nous le savons bien, les déchets marins sont un fléau de plus en plus observé sur nos côtes. Du fait de leur attractivités, les zones côtières sont en effet particulièrement touchées. L’afflux saisonnier de touristes et les activités de loisirs ne faisant qu’amplifier le phénomène. Pour contrer ce problème majeur, l’Union Européenne a lancé en Septembre 2019 le projet Interreg CAPonLITTER. L’objectif global du projet est d’améliorer les politiques et les pratiques susceptibles de contribuer à la prévention des déchets marins résultants du tourisme côtier et des activités de loisirs. Mercredi 29 janvier, l’association MerTerre animait la première réunion de réflexion en Région Sud en compagnie de partenaires spécialistes du sujet.

Lien vers le site Web du projet européen

Le projet CaponLitter implique des autorités et des organisations du Portugal, d’Espagne, de France, de Croatie, de Grèce, de Bulgarie et d’Allemagne, territoires dans lesquels le tourisme côtier est une activité économique clé. Pour atteindre les objectifs du projet, l’idée est que les partenaires échangent leurs expériences et explorent la manière de les intégrer dans les politiques locales et régionales de leurs pays respectifs.
Mercredi 29 janvier au matin a eu lieu la première rencontre des parties prenantes de la Région Sud pour réfléchir ensemble aux défis rencontrés dans la mise en place de plages, d’évènements et de collectivités zéro déchet.

IMG_3017
IMG_3113

8 difficultés majeures ont été soulignées par les participants :
(1) la réduction à la source
(2) le manque de sensibilisation
(3) la mutualisation interprofessionnelle
(4) la collecte des déchets
(5) les freins budgétaires
(6) les mégots
(7) l’intégration des acteurs en amont/aval
(8) la globalisation des de la démarche de développement durable.

Les acteurs ont ensuite réfléchi à des bonnes pratiques à mettre en place pour contrer ces difficultés :
(1) la Généralisation des consignes et la systématisation du vrac
(2) une Campagne de sensibilisation (habitants, professionnels, collectivités, acteurs touristiques, etc.)
(3) une tarification incitative des habitants/ professionnels ainsi que la responsabilisation des touristes (par exemple repartir avec ses déchets)
(4) l’instauration d’une charte des organisateurs d’évènements
(5) l’aménagement de zones non-fumeurs et de zones fumeurs
(6) généraliser le principe d’écotaxe + orienter vers des solutions vertueuses

Cette rencontre fut la première étape pour arriver à l’objectif final du projet CAPonLITTER qui est d’élaborer des plans d’actions régionaux comprenant des recommandations sur des pratiques promettantes/encourageantes et les moyens de les intégrer ou de les soutenir par des instruments politiques spécifiques et ciblés.

De nombreux secteurs ont été représentés durant la rencontre, allant des personnes en charge de la gestion des déchets (MétropoleAix-Marseille-Provence, Mairie de Miramas, CITEO, Région Sud) ainsi que toute autorité
locale, organisation civique, association et autre structure (Parc National des Calanques, CPIE Côte Provençale, WWF, Cofees, Anotherways, Aéroport Marseille-Provence.) C’est à l’aide de l’expérience de tous que nous pourrons
imaginer des solutions concrètes et réalistes pour une région zéro déchet sauvage.

 

Lien vers le site Web du projet européen


Visuel-capolitter-final.jpg

25 novembre 2019 Accompagner0

Les 23 et 24 octobre derniers à Lisbonne (Portugal), a eu lieu la réunion de lancement du projet européen Interreg CAPonLITTER. L’objectif global du projet est d’améliorer les politiques et les pratiques susceptibles de contribuer à la prévention des déchets marins résultants du tourisme côtier et des activités de loisirs. Le projet implique des autorités et des organisations du Portugal, d’Espagne, de France, de Croatie, de Grèce, de Bulgarie et d’Allemagne, territoires dans lesquels le tourisme côtier est une activité économique clé.



3 octobre 2019 Accompagner0

Du 5 au 12 octobre 2019, MerTerre est fière d’accompagner techniquement la 4ème opération de nettoyage Huveaune Propre organisée par le Syndicat de l’Huveaune ! Avec 2600 personnes mobilisées, cette édition devrait permettre d’empêcher des tonnes de déchets d’aboutir en mer. Comme chaque année nous serons présent sur le terrain pour aider à la caractérisation des déchets et pour sensibiliser à grande échelle !
Retrouvez ci-dessous les informations extraites du communiqué de presse.

HuveaunePropre affiche

Six lieux de ramassage sont proposés au grand public

Le 5 octobre, l’opération s’ouvrira sur le Jarret :

Plan-de-Cuques : RDV 9h30 esplanade La Pérouse. Infos/Inscription : bocage2019@plandecuques.fr

Allauch : RDV 9h à l’Espace Culturel et Sportif (ECS). Infos/Inscription : info@allauch.com

Puis se clôturera le 12 octobre en quatre secteurs de l’Huveaune :

Marseille : RDV 9h rue Léon Bancal à La Barasse (vers le magasin METRO). Tri et animations à partir de 11h. Infos/Inscription pour le 18ème grand nettoyage de l’association HuNaMar : cyneric6@gmail.com / 06 20 26 36 70

Roquevaire : RDV 10h au Pont de l’Etoile. Infos/Inscription : Manava Café / 06 59 42 48 85

Auriol : RDV 13h30 sur le parking du Casino. 17h30 : gouter offert par la  ville  et  le  supermarché Casino. Infos/Inscription : Association Forum Citoyen / alain.golea@orange.fr / 06 07 32 50 89

Aubagne : RDV 9h kiosque des Amaryllis. Infos/Inscriptions : www.aubagne.fr / 04 42 18 17 42

Tous les volontaires de l’opération « Huveaune Propre 2019 » sont invités le samedi 12 octobre à partir de 11h30 à Aubagne au kiosque des Amaryllis (La Tourtelle, résidence Les Amaryllis, croisement avec avenue Pierre Brossolette) pour partager un premier bilan de l’édition 2019 de l’action en présence des médias. Les participants seront invités à partager leur expérience sur ce sujet. Une collation de remerciement sera offerte par le SMBVH et la ville d’Aubagne et un village pédagogique tiendra des stands et animations (conférence, balade, ateliers, etc.) pour découvrir les milieux aquatiques du territoire et le sujet des macro-déchets. Nous vous espérons nombreux pour prolonger votre participation à ce temps de clôture de notre action collective !

Un kit de ramassage (gants et sacs) sera distribué aux ramasseurs volontaires, grâce aux mécénats des entreprises Hydralians Somair Gervat (Gémenos), Leroy Merlin Aubagne, Castorama Saint Loup. S’équiper néanmoins de chaussures pour aller dans l’eau, de tee-shirts à manches longues et de pantalons.

HuveaunePropre2019-affiche-RV 1



22 novembre 2018 Accompagner0

C'est le 24 novembre 2018 et c'est la 1ère édition de l'Opération Provence Propre organisée par le CIETM avec l'appui de l'Association MerTerre !



16 septembre 2013 Accompagner

Les 10 et 11 septembre, une réunion technique a été organisée à la demande de l'Etat dans le cadre de l'application de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin et de la mise en œuvre de la surveillance des déchets sur les plages: aspects logistiques et opérationnels.



31 mai 2010 Accompagner

Dans la mise en oeuvre de la directive Stratégie Marine 2008/56/EC, l’un des aspects principaux de la première phase était le développement des critères, des méthodologies et des normes, qui assureront la cohérence et la comparabilité dans la détermination du Bon Etat Environnemental. Des groupes de travail ont été constitués pour les onze descripteurs GES (MSFDAnnexe I). Voici une présentation d’un résumé du rapport de Groupe de travail 10 pour le Descripteur : Déchets marinTélécharger le Poster de présentation des recommandations en cliquant iciUn objectif primordial sera une diminution mesurable et significative du total de déchets dans l'environnement avant 2020 en utilisant les critères et les méthodologies suivants pour l'évaluation du bon état environnemental.→ La quantité, la source et la composition des déchets échoués et/ou déposé sur des littoraux.→ La quantité et la composition des déchets en surface, en suspension entre deux eaux et accumulé sur les fonds marins. → La quantité et la composition des déchets ingérés par les animaux marins. → La quantité, la distribution et la composition des microparticules (principalement microplastiques). Une première évaluation est nécessaire par tous les Etats membres sur l'état actuel de la recherche dans leur région/sous-région afin de donner une base scientifique et technique pour la surveillance, qui définit les lacunes de la connaissance et les secteurs prioritaires pour la recherche.



4 novembre 2009 Accompagner

Le 11 juin 2008, la proposition de loi relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement prévoit dans l’article 30, alinéa 6, « que toutes les mesures seront mises en oeuvre pour renforcer la lutte contre les pratiques illégales, réduire à la source et prévenir les pollutions maritimes, y compris les macro-déchets et déchets flottants, ainsi que les impacts des activités humaines venant du continent, notamment issus des activités portuaires ». Télécharger la loi Grenelle 1JUIN 2009 - 65 recommandations issus du Comité Opérationnel sur les déchets en Milieux Aquatiques dirigé par Robin des Bois auquel MerTerre a participé. Il est notamment préconisé de « créer pour les opérateurs réalisant un nettoyage quotidien sur le littoral européen un nouveau protocole unique et simplifié de quantification et de qualification des déchets ramassés en eaux douces et sur le littoral en tenant compte des gisements locaux. Confier à un organisme coordinateur qui en aurait les moyens organisationnels et financiers le soin de collecter, de synthétiser, d’interpréter et de diffuser les données fournies par le réseau des collectivités territoriales, des associations d’insertion spécialisées et des autres acteurs de terrain ». Télécharger le Document completLe Livre Bleu des engagements du Grenelle de la Mer en juillet 2009- « Réfléchir à la conversion des journées de ramassage, en journée de sensibilisation et d’explication sur le terrain des mécanismes techniques, océaniques et comportementaux aboutissant à la présence de déchets comme les brosses à dents ou les sachets de bonbons sur les plages et intégrer les observations quantitatives et qualitatives des équipes dans les banques de données sur les macro-déchets ».- « Développer un suivi quantitatif et qualitatif spécifique aux petits déchets comme les granulés de plastique, paillettes, petits fragments de dégradation des emballages sur certains sites d’accumulation littoraux représentatifs en collaboration avec les scientifiques nationaux ou internationaux ou représentants des industries intéressées et en mer ». Télécharger le Livre BleuDirective Cadre « Stratégie pour le milieu marin » du 17 juin 2008 propose d’atteindre ou de maintenir le Bon Etat Ecologique d'ici à 2020. Cette notion est définie à partir d'un jeu très complet de descripteurs dont font partis les macrodéchets. La définition de la qualité du milieu marin s’effectuera donc par un état des lieux à l’aide de chaque descripteur puis le bon Etat Ecologique à atteindre sera déterminé. Ainsi, les pays devront définir des programmes, des plans d’actions afin d’atteindre ce bon état écologique. Concernant les macrodéchets un groupe de travail d’experts européens est en cours de construction des protocoles d’évaluations de la pollution par les macrodéchets sur les différents compartiments du milieu marin. Télécharger la directive


Mer Terre © 2004-2018 - Agence web : AMBA