Contact Téléphone09 86 78 79 02

18 mars 2006 Accompagner

La question des macrodéchets échoués se pose aussi sur le littoral de la région aquitaine. Depuis une vingtaine d’années, des échanges ont lieu entre la France et l’Espagne à ce sujet. Un réseau d’observation des quantités et des origines des macrodéchets a existé entre 1985 et 1991 à la demande de la commission Franco-Espagnole. Il a permi de préciser les origines principales des macrodéchets.Depuis un programme régional d'actions contre les macrodéchets est mis en oeuvre au sein de l'Observatoire de la Côte Aquitaine.L'Observatoire de la côte aquitaine et le Programme Régional d'actions contre les macrodéchets



8 décembre 2005 Accompagner

Dans le cadre d'une Charte départementale pour le développement durable de la Manche de 2002 à 2006, un programme pour des plages propres est développé. Un guide technique est édité en 2004 pour aider les gestionnaires. L'étude préalable à ce guide exploite des quantifications menées par des structures locales. Elles apportent les données quantitatives et qualitatives nécessaires à la compréhension des caractéristiques des macrodéchets sur ce littoral comprenant 300 km de plages et 50 km de côtes rocheuses. www.cg50.fr



8 décembre 2005 Accompagner

En 2001, les Conseils Généraux des Alpes-Maritimes, du Var et des Bouches-du-Rhône s’interrogent sur la politique à mettre en œuvre sur cette problématique. Une opération pilote a été engagée en 2001 dans ce dernier département afin de faire un inventaire de cette pollution et de déterminer quelle politique le département doit adopter contre les macrodéchets. C’est la première fois qu’une étude de cette envergure est réalisée sur ce sujet dans la région. Les Départements du Var, des Alpes-Maritimes, la Région et l’Agence de l’Eau - Méditerranée et Corse, ont suivi cette opération avec attention et font partie du comité de pilotage.



8 décembre 2005 Accompagner

Eco-Emballages, Adelphe, Cyclamed et le tri sélectif Eco-Emballages, Adelphe et Cyclamed interviennent à un niveau plus indirect, en fin de chaîne en quelque sorte, en incitant au tri sélectif et à la valorisation des déchets. Ces programmes contiennent un axe de sensibilisation au tri sélectif auprès des habitants des communes qui sont en contrat avec elles. Par exemple, en 1997, Eco-Emballages consacre 2 % de son budget à la sensibilisation.



8 décembre 2005 Accompagner

Le pavillon Bleu d’Europe, écolabel des communes du littoral et des ports de plaisance, a été conçu par la FEEE (Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe). La FEEE est une association qui a été créée en 1981. En 1985, le « Pavillon Bleu » a été attribué en France pour la première fois et est passé à l’échelle européenne en 1987.



8 décembre 2005 Accompagner

« Sos mer propre » puis « SOS planète Eau » « SOS Mer Propre », éduque et sensibilise sous l’effigie de la Fondation Nicolas Hulot, en proposant des outils pédagogiques disponibles toute l’année et en procédant à des campagnes médiatiques au printemps et en été. La Fondation Ushuaïa a été créée en 1990, elle prend le nom de Fondation pour la Nature et l’Homme et est reconnue d’utilité publique en 1995. « SOS Mer Propre » est une campagne nationale de civisme lancée par la fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme en avril 1998. « SOS Mer Propre » devient « SOS Planète Eau » en 2002 et se préoccupe du bassin versant. Cette campagne a le soutien du Pavillon Bleu d’Europe.



8 décembre 2005 Accompagner

« Vacances Propres » « Vacances Propres » (regroupement d’entreprises au sein de l’association «Progrès et Environnement ») propose des poubelles (homogènes sur la France entière) aux communes pour inciter les touristes à jeter dans les poubelles même sur leurs lieux de vacances.



8 décembre 2005 Accompagner

- le « Printemps de l'Environnement » incite des bénévoles au nettoiement ponctuel de zones non entretenues habituellement. Leur reflet médiatique permet alors une sensibilisation en montrant les personnes les mains dans les déchets « sauvages » et les quantités ramassées dans la « nature ».



8 décembre 2005 Accompagner

Surfrider Foundation est créée en 1984 par trois surfers américains. Tom PRATT en est le président. Cette organisation a des répercussions dans le monde entier. Elle réunit les surfers qui se préoccupent de la qualité de la mer. C’est en 1990 qu’est ensuite créé Surfrider Foundation Europe par Tom Curren, basée à Biarritz. En France, des antennes locales représentent Surfrider et participent aux manifestations concernant le surf et la qualité du milieu marin. LONGITUDE 181 NATUREFondée en 2002 par François Sarano et Vincent Ohl, a pour objectif d'aller à la découverte de la nature, à la rencontre des hommes et de leurs traditions. Auteur de la Charte Nationale du plongeur responsable et initiatieur d'un projet de quantification des macro-déchets lors de nettoyages ou d'observation en plongée, longitude 181 est fortement investit dans la sensibilisation à cette problématique le mieux c'est d'aller sur leur site.



6 décembre 2005 Accompagner

A l’échelle nationale, plusieurs programmes touchent de près ou de loin la problématique des macrodéchets : « les printemps de l’environnement », « Vacances Propres », « SOS Mer Propre » devenue « SOS Planète Eau de la source à la Mer » en 2002, Pavillon Bleu d'Europe, « Eco-Emballages » , « Adelphe » et Cyclamed. Chacun aborde un niveau différent du problème. Des associations, comme Surfrider Fundation Europe, pour les plages et Longitude 181 pour les fonds côtiers mobilisent les surfeurs et les plongeurs de France et d'ailleurs sur le problème des macrodéchets sur les espaces où s'exercent leurs activités. Ils souhaitent qu'un observatoire des macrodéchets voit le jour pour informer, sensibiliser et connaître les tendances de l'évolution de cette pollution.



5 décembre 2005 Accompagner

Pour garantir des plages impeccables aux usagers, certaines communes ajoutent un nettoyage mécanique au nettoyage manuel sur les plages accessibles. Des tractopelles, tamiseuses, ratisseuses égalisent le sable et retirent en même temps que des macrodéchets, des débris végétaux rejetés par la mer, algues et feuilles de posidonies. Ces laisses de mer constituent un élément indispensable à la bonne santé de l’écosystème littoral. 



5 décembre 2005 Accompagner

Les macrodéchets dégradent l’aspect esthétique des côtes partout dans le monde entraînant des répercussions sur l’économie touristique. Ils sont un facteur de risque lorsqu'ils sont coupants ou toxiques. Des collisions avec des macrodéchets volumineux peuvent entraîner des naufrages. Ils engendrent des coûts importants pour l'entretien des espaces de baignades, le manque à gagner des pêcheurs et la réparation des navires.  


Mer Terre © 2004-2018 - Agence web : AMBA