Chargement...

Contact Téléphone+33(0)6 64 52 01 57

Comlpte rendu du Forum MARLISCO

18 mai 2015

Le forum s’est tenu le 24 février 2015 à la Villa Méditerranée à Marseille. Il a rassemblé des associations, des entreprises, des collectivités locales, des enseignants et des artistes sur place à la Villa Méditerranée à Marseille et des groupes en ligne qui ont participé à l’évènement via leurs ordinateurs. Le forum a été filmé et mis en ligne en direct sur internet sur www.mer-terre.org.
Le forum a été animé par Catherine Chabaud (Directrice d’Innovations Bleue et membre du Conseil Social et Environnemental) dont l’objectif était d’assurer les différentes étapes du forum tout en favorisant les interventions et interactions entre les experts et les invités. Nous tenons à la remercier tout particulièrement pour la qualité de son intervention.
Un panel d’experts a accompagné les invités dans leurs réflexions et présenté les enjeux des déchets marins. 

  • Dr. François Galgani océanographe et biologiste à l’IFREMER, Chef de projet
  • Mr. Michel Loubry, directeur régional PlasticsEurope pour la région Ouest Europe,
  • Mme. Carole Carpentier, Déléguée Générale de Vacances Propres,
  • Dr. Isabelle Poitou Directrice de MerTerre, partenaire français du programme MARLISCO.

Un représentant de l’Etat a permis de situer l’événement par rapport à la politique nationale en pleine évolution sur cette thématique

  • Mr Philian Rétif, Conseiller scientifique et technique à la Direction Interrégionale de la Mer Méditerranée (DIRM), représentant de l’Etat.

Un médiateur des groupes en ligne, Rémy de Moras était en charge des interactions avec les invités sur place. Une équipe technique de 4 personnes des entreprises TALENTS-RM PROD et Broduction ont réalisé le tournage avec 3 caméras et la sonorisation, l’enregistrement et la mise en ligne en direct de l’émission sur le Web.
L’équipe de la Villa Méditerranée nous a mis à disposition le matériel nécessaire et aidé à la mise en place.
Zone de Texte: Société Broduction à la techniqueUn médiateur, Franck Biggio a assuré le suivi des besoins techniques pour les 10 tables d’invités.
Une équipe logistique de 4 personnes de MerTerre était chargée de l’accueil, de l’espace traiteur et de l’organisation logistique de l’évènement.
La première partie du Forum a consisté à présenter la problématique des déchets marins afin que tout le monde ait la même information de départ à l’aide de questions relatives à des déchets présents dans 3 bocaux disposés sur les tables : un bocal contenant des morceaux de sachets en plastique, un bocal contenant des mégots et des cotons-tiges, un bocal de sable avec des granulés industriels en plastique.
Les personnes de la salle ont été sollicitées pour répondre aux questions qui ont été complétées par les « experts » et le représentant de l’Etat.
Les participants sur place et en ligne ont été invités à proposer une solution pour réduire les déchets marins. Chaque équipe a ensuite présenté à la salle sa solution et le médiateur des groupes virtuels a présenté les solutions des internautes.
18 solutions ont été proposées.
Le vote et les résultats du vote Les participants ont ensuite été invités à voter individuellement grâce à leurs smartphones et/ou à des bulletins de vote pour :

  • Q1 : La solution la plus EFFICACE d’après eux parmi les solutions proposées. C’est à dire sans prendre en compte les contraintes économiques, politiques, etc.
  • Q2 : La solution la plus RÉALISABLE d’après eux parmi les solutions proposées. C’est-à-dire la solution la plus potentiellement réalisable compte tenu des contraintes économiques, politiques, etc.

Entre le vote et la présentation des résultats, les participants ont été invités à regarder les 3 vidéos gagnantes françaises des courts-métrages réalisés par les lycéens dans le cadre du concours vidéo MARLISCO. L’équipe de MerTerre a rencontré un problème dans le cadre de la gestion des groupes en ligne lors du vote et du tchat. En effet, des élèves, inscrits en tant que groupe, se sont connectés en tant qu’individuels et ont pollué le forum de remarques sans rapport avec le forum. Le médiateur des groupes en ligne a donc été contraint de modérer les tchats tout au long du forum. Cet incident s’est aussi répercuté lors du vote puisque ces élèves ont pu voter en ligne et donc biaiser les résultats. Il a donc été décidé de procéder à un deuxième vote des participants sur place afin de connaître leur avis.
Lorsque nous avons réalisé le second vote ne faisant participer que les personnes présentes physiquement au forum les résultats ont été différents.
La solution la plus efficace à long terme serait de faire de la lutte contre les déchets marins une grande cause nationale qui se traduit par la solution réalisable à court terme de sensibiliser le public au niveau national.
Finalement, en mettant bout à bout ces solutions et en les regroupant en grandes thématiques, il se dessine une politique publique avec 6 grands axes de développement sectoriels.
 
 
 
 
Faire de la lutte contre les déchets en mer une grande cause nationale avec un plan d'actions à long terme comprenant les éléments suivants :

  • Législation incitative et coercitive
  • Sensibiliser tous les publics au niveau national et local (décideurs, services techniques, police, tout public)
  • Au niveau curatif (en mer, en ville et dans les réseaux pluviaux)
    • Collecte des déchets par les pêcheurs en mer
    • Optimiser le système de collecte et de traitement des déchets en réinstaurant la confiance
    • Système technique pour collecter les déchets dans les réseaux pluviaux
  • Réduire des déchets à la source
    • Réduire les emballages individuels
    • Développer les emballages réutilisables
    • Réduire la production des objets à usage unique jetables
  • Recycler/valoriser
    • Optimiser le système de collecte et de traitement des déchets existant en réinstaurant la confiance
    • Augmenter le recyclage
    • Redonner de la valeur aux objets, inciter le recyclage/valorisation par la consigne
      • sur les plages
      • dans les supermarchés
      • pour tout objet recyclable
      • sur les filets de pêche
  • Développer un système de financement qui notamment intégrerait le coût du traitement des déchets dans le prix des produits
    • Faire payer les producteurs de plastique
    • Taxer les emballages

 
Les débats ont été animés et très enrichissants. Certes, la question des déchets qui aboutissent en mer est complexe car elle fait entrer un grand nombre d’acteurs à différentes échelles temporelles et spatiales. Des déchets s’échouent sur des rivages qui ne les ont pas produits. Les communes littorales doivent supporter le coût de cette pollution qui est le fruit d’une évolution socio-économique généralisée. C’est l’ensemble de la société qui doit s’adapter à ce nouveau défi environnemental.
Les différentes parties-prenantes présentes, collectivités, entreprises de la plasturgie, associations, éducateurs, médias, transport maritime, pêcheurs, etc. sont toutes impliquées et conscientes de devoir agir sur cette question chacune dans son domaine, cependant, de nombreux efforts restent à faire.
La sensibilisation est apparue comme la première phase du plan d’action qui s’est dessiné ce jour. Cette sensibilisation doit aussi comporter un volet qui traite de la valeur économique contenue dans ces objets.
Nous espérons que ce forum dans sa forme et son contenu aura permis aux personnes participantes d’exprimer leur point de vue, mieux comprendre la complexité du système de production de cette pollution mais aussi la simplicité et la diversité des actions qu’il faudrait mettre en œuvre.
Merci à tous d’avoir participé à ce moment de rencontre et souhaitons que nous nous rassemblerons à nouveau pour concrétiser les axes de solutions qui ont émergés ici.


Mer Terre © 2017 - Agence web : AMBA