Contact Téléphone09 86 78 79 02

Des déchets aux macrodéchets

2 décembre 2005

Au cours du XXème siècle, les déchets deviennent de plus en plus complexes. S’ils ne sont pas retransformés par l’homme, il sont pour longtemps dans les milieux puisque beaucoup ne peuvent être dégradés par les micro-organismes. Dans le milieu marin, récepteur ultime,  ils s’accumulent. 

En effet, des déchets sont négligemment jetés dans les rues des villes et leurs caniveaux, dans les cours d’eau ou sur leurs berges, sur les rivages et parfois directement en mer à partir de la côte ou d’un navire. Les plus légers sont facilement  transportés par les réseaux pluviaux, hydrographiques, les pluies, les vents ou les courants. Déposés sur les fonds, certains sont remis en suspension à l’occasion de tempêtes. Les plus lourds peuvent aussi arrivés au milieu marin lors de crues de moins en moins exceptionnelles, de rejets volontaires ou d’accidents.  

EN MILIEU MARIN, LES DECHETS SOLIDES ET VISIBLES A L’OEIL NU SONT APPELES "MACRODECHETS" POUR LES DIFFERENCIER DES  MICROPOLLUTIONS.

En France, la production d’ordures ménagère a doublé en 20 ans :
• 272 kg/hab/an en 1975;
• 450 kg/hab/an en 1998.

Au début de XXIème siècle,
– un français jette plus d’1 kg d‛ordures ménagères par jour; 
– un américain du nord, 2,3 kg/j, soit, 840 kg/an.

La croissance de la production est due à :
– l’évolution des modes de vie;
– la démultiplication des portions individuelles;
– la multiplication des produits;
– l’inflation des emballages et suremballages;
– une réduction de la durée d’utilisation des produits et une augmentation de leur temps de dégradation;
– la jetabilité promue au rang d’argument de vente.

ordures ménagères 
Les macrodéchets sont issus de rejets individuels dispersés et d’un défaut d’entretien des décharges, des rues, des réseaux pluviaux, des plages et des ports. Les éléments naturels les transportent jusqu’aux côtes. Non biodégradables pour la plupart, ils peuvent circuler pendant longtemps dans le milieu.

origines macrodéchets 
Dessin de Pierre Blanchard, Origines des macrodéchets.


Mer Terre © 2004-2018 - Agence web : AMBA