Chargement...

Contact Téléphone+33(0)6 64 52 01 57

Les actions contre les macrodéchets sur la Côte Aquitaine

18 mars 2006

La question des macrodéchets échoués se pose aussi sur le littoral de la région aquitaine. Depuis une vingtaine d’années, des échanges ont lieu entre la France et l’Espagne à ce sujet. Un réseau d’observation des quantités et des origines des macrodéchets a existé entre 1985 et 1991 à la demande de la commission Franco-Espagnole. Il a permi de préciser les origines principales des macrodéchets.Depuis un programme régional d’actions contre les macrodéchets est mis en oeuvre au sein de l’Observatoire de la Côte Aquitaine.

L’Observatoire de la côte aquitaine et le Programme Régional d’actions contre les macrodéchets


En 1998, l’observation récurrente de macrodéchets sur les plages des Pyrénées Orientales, des Landes et du Pays Basque, amène l’Institution Interdépartementale pour l’Aménagement hydraulique du Bassin de l’Adour, qui regroupe les 4 départements traversés et l’ADEME à engager une étude afin de répondre aux problèmes de l’entretien des rivières. L’analyse réalisée en 1998 par le Laboratoire de Géographie Physique Appliquée (L.G.P.A), sur les origines et les flux des déchets flottants dans le Golfe de Gascogne, révèle que l’une de leur source est d’origine continentale par le réseau hydrographique du bassin versant.

Suite a cette étude, des filets anti-pollution ont été posés au niveau du pont de l’A63 enjambant la Nivelle afin de collecter les déchets flottants. L’association ADELI relève et entretient les filets. Elle participe également au ramassage des déchets sur les berges de la Bidassoa.

Les collectivités locales (conseil généraux et communes regroupées en Syndicats) de cette région se sont organisées pour répondre à ce problème de dégradation de leur plages par les macrodéchets. Des nettoyages mécaniques ou manuels, en fonction du type de côtes sont régulièrement réalisés.
Il faut noter que le type de côte essentiellement sableuse facilite grandement l’organisation de la lutte contre les macrodéchets.

Dans les Pyrénnés Atlantique, le même type d’intervention dans la bande des 300 mètres que dans les Alpes Maritime a vue le jour. Des engins sont guidés par relais radio avec un avion sur les zones de regroupement de déchets flottants. La campagne 2004 a permis de récolter 8 tonnes de plastiques et 6 tonnes de bois.

Il y a également les pêcheurs de la Côte basques qui ramènent les macrodéchets ramassés dans leurs filets à terre. L’action a débuté en 1996 avec la création de l’association « Itsas Gazteria ».  Résultats de la campagne de collecte 2004. 

L’Institut des Milieux Aquatiques (IMA) est chargé de mener le programme régional de lutte contre les macrodéchets sur la côte aquitaine. Pour plus d’informations render vous sur le site de l’observatoire et contacter Samuel André : ima.andre@wanadoo.fr


 


Mer Terre © 2017 - Agence web : AMBA